Tout le programme
Samedi 10 Février 2007

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18

Construction d’un mur en enduit-terre
Les visiteurs pourront observer la construction d’un mur en enduit de terre, construction écologique réalisée par la société MNIDF.

De 10h à 17h.

La construction du Palais des sports de Tremblay en France (B+C Architectes)
Détruit par un incendie, l'ancien gymnase du parc des sports de Tremblay-en-France doit laisser sa place à une nouvelle structure plus importante dotée d'une salle omnisports, d'une salle polyvalente et de tribunes. Récit d’une aventure…

A 11h30.

Atelier d’initiation à la Patine marbrée - Institut superieur des métiers de la finition et de la décoration
A partir d’un fond uni, vous aurez l’occasion de réaliser une patine marbrée. Cet exercice vous permettra de vous familiariser avec un ensemble de gestes techniques regroupant l’utilisation d’outils spécifiques et l’application de peinture acrylique couramment utilisée dans le métier. Vous vous apercevrez qu’il est possible d’obtenir avec des moyens simples un effet décoratif accessible à tous.

A 11h30 et 16h00.

Le théâtre d’Arles
Projection d’animation et reconstitution en 3D réalisé par Art graphique et patrimoine du théâtre d’Arles.

A 11h30.

Le fort de la conchée à Saint-Malo
Projection d’animation et reconstitution en 3D réalisé par Art graphique et patrimoine du Fort de la conchée de Saint Malo.

A 12h15.

L’isolation et l’économie d’énergie
Quels sont les matériaux et comment construire ou améliorer des aménagements spécifiques pour réaliser des économies d’énergie dans sa maison ?

A 14h00.

Projection du film STELLA de Vanina Vignal
De14h à 16h, en présence de la réalisatrice.

« Stella est roumaine, elle a 49 ans et vit avec son mari au « Hanul », un bidonville de la Plaine Saint-Denis situé sous l’A 86, le long des rails de RER. Pour survivre elle mendie dans le métro parisien. Qui est Stella ? Pourquoi est-elle venue en France ? Qu’a-t-elle laissée en Roumanie ? Comment s’est-elle adaptée à la vie dans un bidonville ? Comment a-t-elle pris la décision de mendier ? Quelles sont ses attentes, ses projets...ses rêves ? …Un film sur ces personnes invisibles auprès desquelles nous passons jour après jour, dans l’indifférence…

STELLA raconte donc tout à la fois l’histoire d’une ouvrière déboussolée par l’histoire chaotique de son pays, d’une amoureuse qui prend des risques pour la survie de son homme, d’une immigrée diabolisée par son pays d’accueil…mais surtout STELLA raconte l’histoire d’une femme ordinaire, une femme qui nous ressemble et qui rêve encore. »

Vanina Vignal, Auteur réalisatrice-image et son

Production française, 2006, couleur, 77 minutes, vidéo.
Ce film a bénéficié d’une aide à l’écriture et au développement du CNC, de l’accueil en résidence de Périphérie, du soutien du CNC et de la PROCIREP-ANGOA
Production CAURI FILMS
Montage Mélanie Braux/montage son Sébastien Savine/Mixage Gildas Mercier/Etalonnage Guillermo Fernandez

L’architecture au service de la création - l’académie fratellini
L'architecte Patrick Bouchain a conçu les splendides bâtiments en bois de l’académie fratellini, son grand chapiteau l’Altaïr, sa grande halle, ses studios de travaïl ainsi que l'Altaïr. Laurent Gachet, directeur de l’académie fratellini et Colin Offord, compositeur du spectacle dédale parlent de cette rencontre entre l'architecture et leur projet artistique.

De 14h à 15h30.

dédale

L’académie fratellini produit et offre un site somptueux, dont le majestueux chapiteau l’Altaïr, rêvé et imaginé par Laurent Gachet pour le spectacle dédale, 6 ans avant sa mise en scène ! dédale rassemble tous les arts de la scène et allie aussi bien des formes artistiques ancestrales que pionnières . L’altaïr, immense chapiteau de 1500 places, est le laboratoire scénographique à la mesure de cette conception du cirque.

La création de dédale et la construction de l’Altaïr sont avant tout deux réponses à une même réflexion sur le cirque contemporain : créer un lieu qui permette toutes les audaces d’un projet artistique où la représentation circassienne est poussée dans ses retranchements les plus originels.

Spectacle dédale, le cirque des origines : du 7 mars au 6 mai 2007‏
Renseignements www.academie-fratellini.com

Les entrepôts et magasins généraux de Paris et d'hier à aujourd'hui
Depuis 1860, ce site sur les communes de Saint-Denis et d’Aubervilliers n’a cessé son activité. L'Office de Tourisme de Saint-Denis Plaine Commune vous propose une promenade dans cette véritable ville qui fut autrefois le grenier de Paris pour les matériaux et les denrées non périssables et qui accueille aujourd'hui de grandes enseignes de la mode, de la nouvelle économie et les studios de télé comme celui de la Star'Ac.

Au cours de la promenade vous visiterez l'exposition permanente qui raconte l'histoire de ce site exceptionnel dans le bâtiment 202 à 50 mètres de l'exposition.

Proposé par l’Office de Tourisme de Saint-Denis Plaine Commune.

Durée : 3h - Inscription obligatoire :
Frais de participation : 4 € par personne
Inscription en ligne ou par téléphone auprès de l'Office de Tourisme de Saint-Denis Plaine Commune. Tel 01 55 870 870

Mardi 6 février, Jeudi 8 février,
vendredi 9 février, samedi 10 février,
mardi 13 février, jeudi 15 février à 14h00

Démonstration de travaux acrobatiques
Les hommes araignées de l’entreprise Ouest Acro tisseront leur toile au-dessus de vos yeux, déployant leur savoir-faire acrobatique pour se déplacer dans l’espace.

A 14h30 et 15h30.

Table ronde : le logement social aujourd'hui, c'est quoi ?
Il s'agira de traiter de l'actualité du logement social, ses conceptions, ses politiques, ses contraintes, ses apports. L'historien mettra en perspective les réalisations d'hier et d'aujourd'hui, l'élu, par sa prise de parole montrera l'héritage en matière de patrimoine urbain et locatif et les politiques mises en oeuvre aujourd'hui pour répondre à la demande de logement social autour de la rénovation-reconstruction et des nouvelles constructions. Quelle est l'opinion de l'architecte, de l'urbaniste en la matière?

Quelles sont leurs opinions sur les formes de l'habitat aujourd'hui? Les constructions d'hier sont-elles à bannir et à incriminer comme génitrices de ce que l'on appelle la "crise des banlieues"? Sur ces questions l'opinion de l'architecte sera sollicitée dans le débat.

Table ronde animée par un conservateur du Musée de l'histoire vivante-Montreuil, également commissaire d'une exposition sur le logement social.

De 16h à 18h.

L'Institut Géographique National : ses compétences, ses domaines d'intervention et ses applications professionnelles et grand public
Production et diffusion de l'information géographique, intervention dans des projets d'envergure, présence dans les secteurs grand public (à travers, des cartes, des DVD et des GPS) et professionnels (à travers des données et des applications particulières).

A 16h00.

Ludothèque
Petits et grands pourront venir participer à différents jeux de constructions : Kapla, Briques, Mécano, Pony, Lego, K’Nex. Vous recevrez chez vous quelques jours plus tard la photographie de votre réalisation.

Tous les week-ends de 10h à 18h.

La malle découverte « Matériaux et constructions »
Cet atelier permet de sensibiliser les enfants à leur cadre de vie grâce à la reconnaissance des différents matériaux (pierre, brique, plâtre, béton) dans l'architecture, la compréhension de leur transformation par l'homme et la découverte de la diversité des constructions constituant leur environnement.

Atelier mis en place par le service du patrimoine culturel du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.

La Maison Gauloise
Les archéologues du service du patrimoine culturel proposent de découvrir leur métier, les méthodes de constructions et les savoir-faire des populations gauloises.

Du lundi au vendredi à 10h/11h/12h/14h/15h/16h.
Le week-end visite libre.

Aménager la ville autrement
Exposition interactive comparative entre bon et mauvais usages des espaces urbains : transports, mobilité, habitat, paysage urbain… Les visiteurs sont amenés à réfléchir sur plusieurs questions : Comment concilier ville et développement durable ? Qu’est-ce que l’écologie urbaine ? Existe-t-il une architecture écologique ? Comment organiser les transports ? Comment faire cohabiter habitat et activité industrielle ?

Du lundi au vendredi à 10h/11h/12h/13h/14h/15h/16h.
Le week-end visite libre.

Les deux petits cochons
Le grand méchant loup rôde. Les deux petits cochons se hâtent pour terminer leur maison de brique. Seul le plus rapide sera épargné par la bête féroce. A travers ce multimédia interactif, les participants sont invités à se glisser dans la peau des petits cochons en construisant le pignon qui leur permettra de se protéger du loup. Il s’agit de mettre dans le bon ordre les matériaux virtuels toujours mal rangés, qui se trouvent sur l’écran.

Pour les scolaires : Du lundi au vendredi à 10h/11h/12h/13h/14h/15h/16h.
Pour les individuels : Tous les jours en visite libre.

La matériauthèque, histoire des matériaux du Néolithique à nos jours
Borne en consultation libre

Depuis plusieurs années, la fabrication, la mise en œuvre, la réutilisation des matériaux de construction de la Préhistoire à nos jours en Seine-Saint-Denis, ainsi que les représentations qui s’y attachent, constituent un important domaine de recherche du Service du patrimoine culturel du Conseil général. La réalisation d’une base de données numérique interactive et éventuellement complétée par des échantillons standardisés (bois, pierre, terre cuite, plâtre, béton…) sera présentée dans l'espace Matériaux de l'exposition Les bâtisseurs en Seine-Saint-Denis.

Cette base alimentera ensuite le site Internet de l’Atlas du patrimoine.

Bidonvilles, histoire et représentations en Seine-Saint-Denis (1954-1974)
Cette exposition est produite et réalisée par le Conseil général ( Direction de la Culture, du Patrimoine, du Sport et des Loisirs et Direction des Services d'Archives), en partenariat avec l'association Périphérie, Centre de création cinématographique, et l'Institut CGT d'Histoire Sociale.

Elle est conçue pour porter à la connaissance du public le plus large cette page de l'histoire du département à travers ses représentations photographiques et cinématographiques. L'image fixe, animée ou cartographique, est au centre. En montrant divers aspects de la vie quotidienne dans les bidonvilles de la Seine-Saint-Denis, en mettant en regard photographies d'artistes et articles de journaux, en resituant dans l'histoire socio - politique des Trente Glorieuses, l'exposition restitue une histoire des bidonvilles.

Loin de toute vision misérabiliste, elle cherche à montrer la complexité du phénomène des bidonvilles entre le développement de l'immigration et une urbanisation mal maîtrisée qui ne parvient pas à régler les problèmes de logement. L'exposition incite le visiteur à avoir une lecture critique des documents qui lui permette de comprendre ce moment de l'histoire de la banlieue parisienne.

La construction vue par les artistes d’hier et d’aujourd’hui
Art et architecture s’inspirent et parfois ne font qu’un : venez le découvrir à travers une rétrospective exceptionnelle : de Fernand Léger (Les Constructeurs), à Paul Signac (Les démolisseurs), de Jack Ottaviano (HLM à Saint-Denis) à Maximilien Luce (Le chantier)…, en passant par un manuscrit de Paul Eluard (Les Constructeurs)… ces œuvres prêtées par le Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis sont présentées avec de magnifiques maquettes, exceptionnellement exposées, issues des réserves du Musée des Arts et Métiers.

L’art contemporain questionne lui aussi la notion de construction : des œuvres extraites de la collection publique d’art contemporain du Conseil général de la Seine-Saint-Denis et les créations de jeunes diplômés de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA) viendront compléter cette exposition exceptionnelle sur la construction vue par les artistes.

Images du territoire/poétique de la ville
5 baladeurs urbains posent leur regard singulier sur la ville : photographies d’objets tombés sur le macadam (Jean-Jacques Grezet), ville vue du ciel (Vianney Prouvost), pérégrinations au cours desquelles les couleurs prennent l’odeur des jours (Marc Gibert), vestiges de marches décrivant/écrivant sur le vif l’anonymat des choses (Nicolas Dion/ENSBA), marches actives en compagnie de personnalités - sur les pas de Saint-Denis - interrogeant le chemin historique emprunté par l’évêque et les notions de centre, périphérie et territoire (vidéo de Marie Preston/ENSBA).

Chantier école de l'Institut superieur des métiers de la finition et de la décoration

Artistes du béton
Sculptures de Martine Salavize, Sophie Melon et Hugo Motor.

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18
Site par ID-Alizés