Tout le programme
Mercredi 14 Février 2007

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18

Plaine Commune et les Comités d'entreprise
Rencontre des comités d'entreprises de la communauté d'agglomération.

De 9h à 12h.

« On ne bâtit pas que du neuf ! »
Table ronde organisée par le Conseil général de la Seine-Saint-Denis, Direction de l’Aménagement et du Développement:

Comment mieux réhabiliter nos immeubles existants ?

La plus grande partie de l’activité du BTP se porte sur l’entretien et la réhabilitation d’immeubles existants.
L’enjeu d’un bon diagnostic, la qualité des interventions et leur adaptation aux besoins propres du bâti, la hiérarchisation des priorités et le bon phasage des travaux apparaissent essentiels.

Avec Pact Arim 93, CAUE 93, ADIL 93, syndics, gérants, chambre des métiers, entreprises du bâtiment et opérateurs spécialisés.

De 09h30 à 13h00.

Atelier Béton
Présenté par le Musée des Arts et des Métiers, cet atelier amène les visiteurs à découvrir la diversité des types de bétons, à mieux comprendre sa composition et leur propose de réaliser un presse papier en béton.

A 10h00, 14h00, 15h00 et 16h00.

L’accès des femmes aux métiers du bâtiment
Conférence débat. ANPE.

De 10h à 12h.

Conférence "Icade EMGP : territoire d'innovation, créateur de valeur et d'emploi"
Intervenants: Inès Reinmann, directeur du tertiaire d'Icade et président d'Icade EMGP, Pascal Beaudet, maire d'Aubervilliers et vice-président de Plaine Commune, Jean-Claude Bordigoni, directeur général de la SEM Plaine Commune Développement, Francis Dubrac, président de Dubrac TP et président du Comex 93, Philippe Fabié, président-directeur général de Bouygues Bâtiment Île de France et Bernard Bordes, responsable grands comptes institutionnels d'Eiffage Construction.

A 11h00.


Les Eco-Gestes dans l’habitat
A travers une exposition sur les thèmes du chauffage et de l’isolation, le lavage et le séchage, de l’éclairage et les veilles, les usages de l’eau, les transports et la mobilité, les nouveaux critères de choix, la fraîcheur sans climatisation, la chaîne du froid dans la cuisine, et le chaud dans la cuisine, le « Point info énergie de l’Ile-Saint-Denis » informeront les visiteurs sur les gestes écologiques qu’ils est important de mettre en place dans leur habitat.

A 14h, 15h, 16h.

Rencontre avec Paul Chemetov
Paul Chemetov présente son récent ouvrage "Paul Chemetov : Architectures 1964/2005"

"Nous devons donc avoir une approche technique bienveillante envers le présent où nous sommes, le passé dont nous héritons et le futur que nous pressentons, écrit Paul Chemetov. L’architecture doit être responsable de sa durée, de son sens, de son économie et de son usage. Les notions de haute qualité environnementale, de développement durable, l’intéressent. Mais l’architecture travaille également les formes et les symboles, et il ne faut jamais oublier qu’au travers des fonctions qu’elle remplit, elle transmet, éveille et provoque l’imaginaire, le sensible et l’intelligible des hommes. En ce sens, l’architecture, sujet technique et sérieux, est avant tout une activité culturelle."

"Paul Chemetov : Architectures 1964/2005" de Thomas Jumin et Paul Chemetoff aux éditions Le Moniteur, avril 2006.

A 15h30.

Bâti femmes
Ce film a été tourné de mars à juin 2004, en région parisienne. Il présente dix femmes qui ont choisi le secteur du bâtiment pour exercer leur métier.

Pour certaines, ce choix était une évidence, pour d'autres ce sont les opportunités de la vie qui les ont guidées.

Durée 60 minutes
Conception Objectif Emploi
Réalisation RIV'NORD

Projet réalisé avec le soutien du Fonds Social Européen Equal de l'Union Européenne.

A 15h30 salle Auguste PERRET.

Table ronde sur la reconversion du patrimoine industriel
En Seine-Saint-Denis, la mutation des anciens espaces industriels s’est accélérée depuis quelques années. Le Service du patrimoine culturel du Conseil général de la Seine-Saint-Denis propose de faire le point sur cette problématique en présentant au public des retours d’expérience et en s’interrogeant sur la reconnaissance actuelle du patrimoine industriel et sa prise en compte par les acteurs du territoire.

La reconversion est un des axes forts de la préservation du patrimoine notamment dans un territoire en forte mutation comme celui de la Seine-Saint-Denis. Ce mode de préservation peut aussi être un point d’appui au développement durable.

Après un bilan de l’érosion, protection ou reconversion du patrimoine industriel depuis les premiers inventaires, il s’agira par une série d’exemples , la Halle Lefaux à Pantin, la Centrale électrique à Saint-Denis, … de constater en quoi malgré un certain nombre de contraintes, la reconversion est une opportunité pour le département y compris en matière de petit patrimoine industriel.

Participants (sous réserve) : Cécile Katz (CAUE 93), Bruno Mengoli (Service Départemental de l' Architecture et du Patrimoine ), Antoine Furio (Service du Patrimoine culturel du Conseil général), Nicolas Pierrot (SRI), Philippe Robert (Agence Reichen et Robert), Anne-Françoise Jumeau/David Trottin ( Agence Périphériques).
Modérateur : Michel Desmarres (Service du Patrimoine culturel du Conseil général)

De 17h00 à 19h00.

La malle découverte « Matériaux et constructions »
Cet atelier permet de sensibiliser les enfants à leur cadre de vie grâce à la reconnaissance des différents matériaux (pierre, brique, plâtre, béton) dans l'architecture, la compréhension de leur transformation par l'homme et la découverte de la diversité des constructions constituant leur environnement.

Atelier mis en place par le service du patrimoine culturel du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.

La Maison Gauloise
Les archéologues du service du patrimoine culturel proposent de découvrir leur métier, les méthodes de constructions et les savoir-faire des populations gauloises.

Du lundi au vendredi à 10h/11h/12h/14h/15h/16h.
Le week-end visite libre.

Aménager la ville autrement
Exposition interactive comparative entre bon et mauvais usages des espaces urbains : transports, mobilité, habitat, paysage urbain… Les visiteurs sont amenés à réfléchir sur plusieurs questions : Comment concilier ville et développement durable ? Qu’est-ce que l’écologie urbaine ? Existe-t-il une architecture écologique ? Comment organiser les transports ? Comment faire cohabiter habitat et activité industrielle ?

Du lundi au vendredi à 10h/11h/12h/13h/14h/15h/16h.
Le week-end visite libre.

Les deux petits cochons
Le grand méchant loup rôde. Les deux petits cochons se hâtent pour terminer leur maison de brique. Seul le plus rapide sera épargné par la bête féroce. A travers ce multimédia interactif, les participants sont invités à se glisser dans la peau des petits cochons en construisant le pignon qui leur permettra de se protéger du loup. Il s’agit de mettre dans le bon ordre les matériaux virtuels toujours mal rangés, qui se trouvent sur l’écran.

Pour les scolaires : Du lundi au vendredi à 10h/11h/12h/13h/14h/15h/16h.
Pour les individuels : Tous les jours en visite libre.

La matériauthèque, histoire des matériaux du Néolithique à nos jours
Borne en consultation libre

Depuis plusieurs années, la fabrication, la mise en œuvre, la réutilisation des matériaux de construction de la Préhistoire à nos jours en Seine-Saint-Denis, ainsi que les représentations qui s’y attachent, constituent un important domaine de recherche du Service du patrimoine culturel du Conseil général. La réalisation d’une base de données numérique interactive et éventuellement complétée par des échantillons standardisés (bois, pierre, terre cuite, plâtre, béton…) sera présentée dans l'espace Matériaux de l'exposition Les bâtisseurs en Seine-Saint-Denis.

Cette base alimentera ensuite le site Internet de l’Atlas du patrimoine.

Bidonvilles, histoire et représentations en Seine-Saint-Denis (1954-1974)
Cette exposition est produite et réalisée par le Conseil général ( Direction de la Culture, du Patrimoine, du Sport et des Loisirs et Direction des Services d'Archives), en partenariat avec l'association Périphérie, Centre de création cinématographique, et l'Institut CGT d'Histoire Sociale.

Elle est conçue pour porter à la connaissance du public le plus large cette page de l'histoire du département à travers ses représentations photographiques et cinématographiques. L'image fixe, animée ou cartographique, est au centre. En montrant divers aspects de la vie quotidienne dans les bidonvilles de la Seine-Saint-Denis, en mettant en regard photographies d'artistes et articles de journaux, en resituant dans l'histoire socio - politique des Trente Glorieuses, l'exposition restitue une histoire des bidonvilles.

Loin de toute vision misérabiliste, elle cherche à montrer la complexité du phénomène des bidonvilles entre le développement de l'immigration et une urbanisation mal maîtrisée qui ne parvient pas à régler les problèmes de logement. L'exposition incite le visiteur à avoir une lecture critique des documents qui lui permette de comprendre ce moment de l'histoire de la banlieue parisienne.

La construction vue par les artistes d’hier et d’aujourd’hui
Art et architecture s’inspirent et parfois ne font qu’un : venez le découvrir à travers une rétrospective exceptionnelle : de Fernand Léger (Les Constructeurs), à Paul Signac (Les démolisseurs), de Jack Ottaviano (HLM à Saint-Denis) à Maximilien Luce (Le chantier)…, en passant par un manuscrit de Paul Eluard (Les Constructeurs)… ces œuvres prêtées par le Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis sont présentées avec de magnifiques maquettes, exceptionnellement exposées, issues des réserves du Musée des Arts et Métiers.

L’art contemporain questionne lui aussi la notion de construction : des œuvres extraites de la collection publique d’art contemporain du Conseil général de la Seine-Saint-Denis et les créations de jeunes diplômés de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA) viendront compléter cette exposition exceptionnelle sur la construction vue par les artistes.

Images du territoire/poétique de la ville
5 baladeurs urbains posent leur regard singulier sur la ville : photographies d’objets tombés sur le macadam (Jean-Jacques Grezet), ville vue du ciel (Vianney Prouvost), pérégrinations au cours desquelles les couleurs prennent l’odeur des jours (Marc Gibert), vestiges de marches décrivant/écrivant sur le vif l’anonymat des choses (Nicolas Dion/ENSBA), marches actives en compagnie de personnalités - sur les pas de Saint-Denis - interrogeant le chemin historique emprunté par l’évêque et les notions de centre, périphérie et territoire (vidéo de Marie Preston/ENSBA).

Chantier école de l'Institut superieur des métiers de la finition et de la décoration

Artistes du béton
Sculptures de Martine Salavize, Sophie Melon et Hugo Motor.

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18
Site par ID-Alizés