Tout le programme
Vendredi 16 Février 2007

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18

Etranges étrangers
De Marcel Trillat et Frédéric Variot

Un film sur les conditions de vie des émigrés portugais et maliens en Seine- Saint-Denis en 1970. L’idée de faire ce film est partie d’un fait divers qui relatait la mort de trois hommes maliens dans un foyer, asphyxiés pour cause d’insalubrité des lieux. Caméras au poing, les réalisateurs mènent une véritable enquête pour comprendre les conditions de vie de ceux qui, fuyant leur pays pour des raisons politiques et économiques, affluent chaque année vers la France, croyant y trouver un refuge et surtout du travail. Un véritable document historique sur ce que signifiait « être travailleur émigré » pendant les trente glorieuses.

Proposé par l'association Périphérie, Centre de création cinématographique, dans le cadre de l'exposition Bidonvilles au sein de la manifestation.

A 10h00 et 15h30.

La soudure à l’air chaud
Démonstration réalisée par Axe Etanchéité. Les visiteurs pourront observer une soudure à l’air chaud (400°) par recouvrement des membranes synthétiques d’étanchéité.

De 10h à 12h30.

Visites des chantiers du Parc du Millénaire
A 10h. Rdv à l’expo. Gratuit. Durée 1h30.

A deux pas de la Porte d’Aubervilliers et des EMGP, venez visiter les 2 chantiers du Parc du Millénaire (travaux d’intérieur et travaux de gros œuvre, permettant d’apercevoir des zones entières de bureaux paysagers). Ils vous feront découvrir les entrailles du futur siège HQE de l’entreprise Icade-EMGP ainsi que les abords de la darse et de sa future navette fluviale.

Inscription sur www.etvoilaletravail.net ou par téléphone au 01 49 15 98 98.

Le château de Sucsinio
Projection d’animation et reconstitution en 3D réalisé par Art graphique et patrimoine du le château de Sucsinio.

A 11h30

Le théâtre d’Arles
Projection d’animation et reconstitution en 3D réalisé par Art graphique et patrimoine du théâtre d’Arles.

A 12h15.

Les métiers du bois et filières de formation
Présentation de la diversité des métiers du bois (menuisier, charpentier, agenceur, parqueteur…) qui ont en commun le travail et la mise en œuvre du bois dans le bâtiment.

Chambre des Professionnels du Bois – FFB

A 14h00 et 14h45

Visite de la Cité jardin de Stains
La M.O.U.S (Maîtrise d’oeuvre Urbaines et Sociales) organise au départ de l’exposition des visites de la Cité jardin de Stains. La Cité jardin de Stains a été construite dans les années 20 sur le terrain de l’ancien château de la ville afin de pallier le manque de logements ouvriers. Inspirées des « garden city » anglaises, ces aménagements urbains voulaient réconcilier ville et campagne en prenant en charge la vie de l’ouvrier dans sa totalité.

Inscription sur www.etvoilaletravail.net ou par téléphone au 01 49 15 98 98.

A 14h. Gratuit.

Construction d’une maison écologique - Institut de l'écologie en milieu urbain
Atelier mis en place par le « Point info énergie de l’Ile-Saint-Denis ». Jeux où les élèves sont amenés à réaliser une maison écologique à partir de cartes leur indiquant des contraintes climatiques.

A 14h, 15h, 16h.

Petits et grands ensembles d’habitat social
Séminaire pour la définition de critères de reconnaissance du logement social comme patrimoine du 20°siècle. Organisé par la Direction des Affaires Culturelles d’Ile-de-France, le Bureau de la Recherche Architecturale et Urbaine (Dapa), le laboratoire de recherche de l’école Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Belleville(IPRAUS), avec le soutien de l’école de la Rénovation Urbaine, de l’Union Régionale des CAUE, du Conseil général de la Seine-Saint-Denis et du Service départemental de l’architecture et du patrimoine de la Seine-Saint-Denis.

Ce deuxième séminaire, consacré à la valeur d’usage des logements, est destiné à un public averti. Il sera animé par le sociologue Jean-Michel Léger et réunira élus, chercheurs, architectes, institutionnels (ANRU, USH), maîtres d’ouvrages et bailleurs sociaux .

A 14h.

Au fil de l’eau : balades architecturales sur les canaux
Passez un moment insolite sur les canaux de Saint-Denis et de l’Ourcq et découvrez avec un conférencier, vus de l’eau, quelques sites emblématiques du département.

Partant de l’exposition, vous embarquerez depuis la darse des magasins généraux, entre le chantier du parc du millénaire et le futur quartier commercial, pour naviguer sur le canal Saint-Denis, puis le canal de l’Ourcq, en passant par l’écluse du pont de Flandre. Le long des berges, vous découvrirez, notamment, deux chantiers de rénovation menés par le cabinet d’architectes Reichen et Robert : la grande halle de La Villette et les Grands Moulins de Pantin. Au cours de la balade, on vous racontera également comment sur ce territoire du nord-est parisien, l’activité industrielle et l’urbanisation qui l’accompagnait se sont progressivement étendues.

Rendez-vous à 14h30 à l'expo. Gratuit. durée 1h30 environ.

Réservation sur www.etvoilaletravail.net ou par téléphone au 01 49 15 98 98.

En coopération avec la Mairie de Paris (Direction de la voirie et des déplacements – service des canaux).

La malle découverte « Matériaux et constructions »
Cet atelier permet de sensibiliser les enfants à leur cadre de vie grâce à la reconnaissance des différents matériaux (pierre, brique, plâtre, béton) dans l'architecture, la compréhension de leur transformation par l'homme et la découverte de la diversité des constructions constituant leur environnement.

Atelier mis en place par le service du patrimoine culturel du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.

La Maison Gauloise
Les archéologues du service du patrimoine culturel proposent de découvrir leur métier, les méthodes de constructions et les savoir-faire des populations gauloises.

Du lundi au vendredi à 10h/11h/12h/14h/15h/16h.
Le week-end visite libre.

Aménager la ville autrement
Exposition interactive comparative entre bon et mauvais usages des espaces urbains : transports, mobilité, habitat, paysage urbain… Les visiteurs sont amenés à réfléchir sur plusieurs questions : Comment concilier ville et développement durable ? Qu’est-ce que l’écologie urbaine ? Existe-t-il une architecture écologique ? Comment organiser les transports ? Comment faire cohabiter habitat et activité industrielle ?

Du lundi au vendredi à 10h/11h/12h/13h/14h/15h/16h.
Le week-end visite libre.

Les deux petits cochons
Le grand méchant loup rôde. Les deux petits cochons se hâtent pour terminer leur maison de brique. Seul le plus rapide sera épargné par la bête féroce. A travers ce multimédia interactif, les participants sont invités à se glisser dans la peau des petits cochons en construisant le pignon qui leur permettra de se protéger du loup. Il s’agit de mettre dans le bon ordre les matériaux virtuels toujours mal rangés, qui se trouvent sur l’écran.

Pour les scolaires : Du lundi au vendredi à 10h/11h/12h/13h/14h/15h/16h.
Pour les individuels : Tous les jours en visite libre.

La matériauthèque, histoire des matériaux du Néolithique à nos jours
Borne en consultation libre

Depuis plusieurs années, la fabrication, la mise en œuvre, la réutilisation des matériaux de construction de la Préhistoire à nos jours en Seine-Saint-Denis, ainsi que les représentations qui s’y attachent, constituent un important domaine de recherche du Service du patrimoine culturel du Conseil général. La réalisation d’une base de données numérique interactive et éventuellement complétée par des échantillons standardisés (bois, pierre, terre cuite, plâtre, béton…) sera présentée dans l'espace Matériaux de l'exposition Les bâtisseurs en Seine-Saint-Denis.

Cette base alimentera ensuite le site Internet de l’Atlas du patrimoine.

Bidonvilles, histoire et représentations en Seine-Saint-Denis (1954-1974)
Cette exposition est produite et réalisée par le Conseil général ( Direction de la Culture, du Patrimoine, du Sport et des Loisirs et Direction des Services d'Archives), en partenariat avec l'association Périphérie, Centre de création cinématographique, et l'Institut CGT d'Histoire Sociale.

Elle est conçue pour porter à la connaissance du public le plus large cette page de l'histoire du département à travers ses représentations photographiques et cinématographiques. L'image fixe, animée ou cartographique, est au centre. En montrant divers aspects de la vie quotidienne dans les bidonvilles de la Seine-Saint-Denis, en mettant en regard photographies d'artistes et articles de journaux, en resituant dans l'histoire socio - politique des Trente Glorieuses, l'exposition restitue une histoire des bidonvilles.

Loin de toute vision misérabiliste, elle cherche à montrer la complexité du phénomène des bidonvilles entre le développement de l'immigration et une urbanisation mal maîtrisée qui ne parvient pas à régler les problèmes de logement. L'exposition incite le visiteur à avoir une lecture critique des documents qui lui permette de comprendre ce moment de l'histoire de la banlieue parisienne.

La construction vue par les artistes d’hier et d’aujourd’hui
Art et architecture s’inspirent et parfois ne font qu’un : venez le découvrir à travers une rétrospective exceptionnelle : de Fernand Léger (Les Constructeurs), à Paul Signac (Les démolisseurs), de Jack Ottaviano (HLM à Saint-Denis) à Maximilien Luce (Le chantier)…, en passant par un manuscrit de Paul Eluard (Les Constructeurs)… ces œuvres prêtées par le Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis sont présentées avec de magnifiques maquettes, exceptionnellement exposées, issues des réserves du Musée des Arts et Métiers.

L’art contemporain questionne lui aussi la notion de construction : des œuvres extraites de la collection publique d’art contemporain du Conseil général de la Seine-Saint-Denis et les créations de jeunes diplômés de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA) viendront compléter cette exposition exceptionnelle sur la construction vue par les artistes.

Images du territoire/poétique de la ville
5 baladeurs urbains posent leur regard singulier sur la ville : photographies d’objets tombés sur le macadam (Jean-Jacques Grezet), ville vue du ciel (Vianney Prouvost), pérégrinations au cours desquelles les couleurs prennent l’odeur des jours (Marc Gibert), vestiges de marches décrivant/écrivant sur le vif l’anonymat des choses (Nicolas Dion/ENSBA), marches actives en compagnie de personnalités - sur les pas de Saint-Denis - interrogeant le chemin historique emprunté par l’évêque et les notions de centre, périphérie et territoire (vidéo de Marie Preston/ENSBA).

Chantier école de l'Institut superieur des métiers de la finition et de la décoration

Artistes du béton
Sculptures de Martine Salavize, Sophie Melon et Hugo Motor.

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18
Site par ID-Alizés